Centre d'interprétation d'un patrimoine immatériel - Localisation confidentielle

Embarquez !

Le site est une friche de l’industrie située en entrée de ville et visible depuis une quatre voies.

Elle est délaissée depuis une cinquantaine d’années malgré sa situation attractive. Sa réhabilitation, outre le fait de valoriser l’enseigne de l’industriel repreneur, valorise également l’image, l’identité et la fréquentation de la ville. C’est une opportunité pour une dynamique nouvelle pour l’ensemble du tissu économique local. Le projet répond à ces enjeux majeurs sur les grands thèmes suivants :

  • L’inscription du projet dans le tissu et le fonctionnement urbain global
  • La conception et la réalisation d’un projet architectural dont l’écriture ainsi que les qualités spatiales et constructives inscrivent en visibilité de façon durable l’enseigne de la maîtrise d’ouvrage non seulement dans le paysage français mais aussi à l’international
  • Une scénographie tout comme l’architecture, à la hauteur de la qualité des produits de l’enseigne et de sa communication.

Le projet de Centre d’Interprétation organise et valorise l’entrée de ville sur un axe urbain Nord-Sud qui prolonge l’avenue qui mène à son centre, axe naturel qui termine sa course sur la Mairie. Cet axe est accompagné d’une circulation douce qui se prolonge par une jetée au-dessus des zones humides, véritable colonne vertébrale à même de matérialiser et renforcer la lecture de l’axe.

Le bâti principal s’implante pignon à l’alignement de cet axe et permet d’en renforcer la structure urbaine en entrée de ville. Les autres bâtiments, bâtiments conservés et rénovés s’égrènent au nord du parvis principal en fond de parcelle.

L’approche du cœur du site se fait de façon scénographique par un parvis structurant qui se déroule de l’entrée vers les bords du ruisseau où il se termine en balcon. Il distribue, d’un côté le centre d’interprétation signalé et mis en scène par son pavillon d’accueil détaché de la masse bâtie principale et articulé sur son propre parvis, de l’autre le showroom et la salle de conférences. Les autres bâtiments conservés sont également accessibles depuis ce parvis notamment les espaces en retrait comme l’aire de piquenique et la ferme.

La friche choisie pour y implanter le centre d’interprétation porte en elle-même l’histoire de l’industrie locale notamment à travers les édifices conservés et restaurés au titre d’une mémoire patrimoniale ou de ceux réutilisés et adaptés dans le cadre de l’opération. Elle en est emblématique, elle en a marqué le territoire tout comme l’activité économique de la ville, de façon indélébile.

Le projet prolonge, modernise et transcende cette identité industrielle attachée à son territoire et véhicule une image à la fois moderne et dynamique en même temps qu’une image qualitative et durable, à même de porter pour longtemps encore, voire de renforcer sur l’espace public le positionnement de l’enseigne.
Les édifices principaux se revêtent d’une peau immaculée, immatérielle, abstraite, lumineuse et brillante à même de porter une identité simple, claire, hygiéniste et moderne de l’activité. Quelques éléments de même facture émergent des toitures de façon emphatique pour la renforcer et dialoguer avec les éléments de bâti conservés tels que la cheminée de brique ou le château d’eau.

Un ensemble de liaisons, escaliers et passerelles, traité de façon aérienne à l’aide de structures en chêne massif rustique, participe également à cette identité tout en rappelant le lien fort proche d’une symbiose qui unit l’enseigne à son territoire.

C’est cette symbiose Industrie/territoire qui s’exprime dans la facture des façades de l’équipement, mais d’autres référents parlent d’embarquement, de passerelles, de voyages lointains… comme si le centre d’interprétation nous amenait ailleurs, nous faisait rêver à de nouveaux horizons, nous parlait de contrées lointaines et de territoires inconnus.

 

Lire plus
Dates 2017-2021
Surface 3 976 m²

Dédale — Quels édifices ont pu vous émouvoir ?

Les édifices ou les villes qui nous ont émus restent encore aujourd’hui en petit nombre. Pour les évoquer simplement,
ce sont notamment – pour ceux qui me reviennent en mémoire :
la Bibliothèque des livres anciens à Yale, la Chapelle
de Ronchamp, l’Église de Piétilä à Helsinki.